Harcèlement moral et absence de réaction du RRH : sa responsabilité peut être engagée !

Une responsable ressources humaines qui a connaissance du comportement manifestement abusif voire harcélogène de son directeur et qui n’agit pas pour dénoncer ces faits peut-elle être licenciée pour faute ? Oui selon la Cour de cassation « Arrêt de la Cour de cassation, chambre sociale, 8 mars 2017, n°15-24.406 »

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *